A fond de culotte

Texte de Germain Nayl

La Pièce

 

Vaudeville provincial de plein air avec escrime

Le Théâtre de Pan, toujours curieux d’expérimenter des nouvelles formes et de créer des spectacles originaux, s’est amusé à mêler le vaudeville et l’escrime de spectacle dans un cadre pittoresque. Dans ce cocktail détonnant, les deux genres se prolongent et se répondent avec fougue. Rire et bagarre, grivois et épique divertissent les grands et les petits dans les décors naturels des villes bretonnes.

Les personnages bénéficient chacun de ce point de vue ; que ce soit dans une forme de rudesse pour certains, de naïveté populaire pour d’autres ou bien encore d’une maladresse touchante à jouer les galants de la haute société sans en être.

Durée du spectacle : 20 mn 

L’Histoire

Dans un petit village côtier de la Bretagne d’antan, un jeune couple batifole gaiement et est interrompu par une femme qui semble avoir, elle aussi, une histoire avec l’amoureux. La situation est périlleuse pour notre coureur de jupon qui préfère s’enfoncer dans une série de mensonges extravagants plutôt que d’assumer son infidélité. Le manège est lancé et dérive à toute allure dans l’absurde et le ridicule jusqu’à ce que les épées jaillissent des fourreaux pour poursuivre les règlements de compte en croisant le fer.

Les Intentions

Se fendre « à fond de culotte » : expression d’escrime qui signifie pousser une attaque jusqu’à son amplitude la plus extrême.

Cette pièce de théâtre est née d’un défi, celui de faire se rencontrer la comédie légère de type « Vaudeville » et l’escrime de spectacle.

L’idée étant de profiter des atouts des deux composants pour créer une forme courte au rythme effréné qui propulse les personnages dans des situations tordues et caricaturales, propres au vaudeville, elles-mêmes prolongées et pimentées par l’escrime artistique.

Ce mélange a pour objectif de démontrer un principe que nous défendons avec conviction :

Les personnages et les enjeux théâtraux continuent d’exister dans l’écriture et l’interprétation d’un combat scénique. Et ce, quels que soient le genre et le registre littéraire ! L’escrime et le combat lorsqu’ils sont maîtrisés et accompagnés de choix artistiques déterminés peuvent servir tous les points de vue dramaturgiques.

Une bonne maîtrise des codes est indispensable pour réaliser notre ambition. Tous les ingrédients du genre littéraire doivent être présents et indiscutables. De même pour l’escrime de spectacle, nous lui accordons une large place d’expression pour se hisser à la même hauteur que le texte.

Pour que l’expérience soit complète il nous fallait utiliser ces deux objets artistiques dans toute leur envergure et équilibrer leurs très fortes personnalités pour qu’elles bénéficient l’une de l’autre. Ainsi vaudeville et escrime artistique se galvanisent mutuellement rehaussant leur éclat naturel.

De cet exercice de style est né une forme hybride, une comédie efficace où l’escrime vient ajouter une plus-value spectaculaire indéniable et répond à un engouement croissant des spectateurs pour cette discipline. En métissant ces deux genres un peu délaissés, nous offrons un cocktail percutant où le rire et la bagarre, le grivois et l’épique divertissent et amusent les petits et les grands.

GERMAIN NAYL

Équipage

Mise en Scène : Germain NAYL

Comédiens :

 

 

Germain NAYL
Marie NÉDÉLEC
Anaïs LEVASSEUR

 

Photographies: Amaury Louvet, Corentin Levasseur

rendez-vous:

Bientôt chez vous. Contactez-nous !

Adresse Postale

12 rue Hélène Boucher
35136 St Jacques de la Lande

Appelez-nous

Porteur de projet : 
Germain NAYL : 06 89 57 55 56

 

Email

contact@theatredepan.fr